AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 POLE EMPLOI - COMPTE RENDU DE MES RENDEZ-VOUS POLE EMPLOI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MATHURIN



Messages : 54
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: POLE EMPLOI - COMPTE RENDU DE MES RENDEZ-VOUS POLE EMPLOI.   Sam 1 Déc - 23:01

POLE EMPLOI
COMPTE RENDU DE MES RENDEZ-VOUS


"Un voyage inattendu dans des contrées sombres et étranges, un parcours initiatique et un apprentissage de la vie accéléré. Un récit palpitant, émouvant, bourré de fautes d'orthographe mais diablement attachant. Ce chômeur ira loin !"
Par Mathurin Wallace - Chercheur au P-E




C'est la "crise", dernier arrivé dans "mon" entreprise, premier viré ! Licenciement en poche, je m'inscris au chômage... Une rapide inscription sur Internet suffit, c'est rapide et pratique... Plus qu'a attendre la première convocation. allez nouveau départ !!


Mes Rendez-Vous Pôle Emploi

Rendez-vous numéro 1
Je reçois ma première convocation pour mon premier rendez-vous Pôle-emploi, je suis content et impatient de pouvoir enfin avoir la possibilité de retrouver un emploi et de reprendre confiance en moi, j'ai comme projet de faire une formation.

J'arrive au bâtiment numéro 1, cinq ou six personnes font la queue juste devant moi, leurs gueules témoignent des mois passés difficiles, j'ai un début de fou rire mais tout va bien... j'arrive devant la standardiste qui plantée devant son PC commence à rentrer mes identifiants et tout le tralala administratif, elle m'invite à aller regarder un petit film d'information juste à coté, la petite pièce fait 4m carré tout au plus, j'ai l'impression d'être au chiotte, elle me fout sa cassette vidéo et se barre, la télé est tellement basse que je n'entend absolument rien, c'est pas grave, j'ai déjà vu le film.

Dix minutes plus tard, j'entend mon nom de famille, c'est une conseillère qui m'appelle, elle à l'air sympathique, la quarantaine passé, grande robe à fleurs hippie et lunettes grosse monture, elle a pas trop l'air pressé par les événements et commence à m'expliquer mes "devoirs" . je dois chercher du travail sinon je me fait radier de suite.. décompresse je suis pas une feignasse.

Je demande une formation, pas le temps d'en discuter, elle me rétorque que c'est pas le moment et que l'on verra ça ensemble plus tard . pourquoi plus tard ? je sais pas... le rendez vous est terminé et je dois m'en aller, d'autres péquins attendent derrière moi.



Rendez-vous numéro 2
Deuxième Rendez-vous, courant septembre. j'arrive avec mon dossier remplis des lettres de motivation et des CV que j'ai envoyé durant les trois mois dernier, je stresse car j'ai pas trouvé d'emploi, pas envie que l'on me radie ! la conseillère a était très claire avec moi, si j'ai pas d'emploi je me fait éjecter du système.

J'arrive au bâtiment numéro 1, toujours autant de monde autour de moi, je m'assois sur les sièges rouges pourris au fond de la salle, une conseillère cris mon nom, c'est pas la même voix, horreur c'est pas ma conseillère... je la suis quand même, j'ai la raie du cul qui suinte de transpiration, elle a pas l'air commode la grosse.

Je m'assoie et je pose mon gros dossier de recherche d'emploi sur son bureau (assez fort pour quel le voit et qu'elle se dise que je me suis pas tourné les pouces...) elle m'apprend que, dorénavant, c'est à elle que j'aurais à faire . merde.

On regarde ensemble les annonces sur son PC... enfin on essaient ! son ordinateur est bloqué, elle râle, essaye de redémarrer l'engin, tapote des combinaisons de touche inconnues sur son clavier (certainement des codes secret de la Nasa), dix minutes plus tard ont y est encore mais elle décide enfin à abandonner l'affaire ...pas d'excuses mais en contrepartie elle me "propose" d'aller m'inscrire à la boite d'intérim quelques rues plus loin, elle me précise bien que "je suis obligé de le faire", et qu'elle "vérifiera si je l'ai fait et que ça ira mal sinon" . cette femme respire l'intelligence, j'acquiesce et ne lui dit surtout pas que j'y suis déjà inscrit depuis sept ans. pas envie d'y faire péter un câble, ça serait des coups à ce qu'elle foute son PC par la fenêtre.

Pris d'un remord, elle me demande quand même à voir mon CV, elle me dit qu'il est à chier et m'inscrit à un atelier CV prévu deux semaines plus tard. pourquoi pas... je lui demande de regarder mon dossier de recherche d'emploi  "pas la peine, je vois que vous avez cherché"  j'aurais pu apporter mon album Panini football 98 qu'elle n'y aurait vu que du feu. l'entretien est terminé.

Je sors de son bureau, une bonne dizaine de chômeur me scrute du regard, j'ai l'impression d'être une bête curieuse... "putain mais qu'es ce qu'il me veulent?!?" pas envie de me faire assassiner... je sors fissa de la dedans et me décide à me rendre à ma boîte d'intérim, faut que j'en profite je suis juste à coté...

J'arrive devant la boîte d'intérim, la secrétaire m'accueille avec le sourire, regarde mon dossier sur son PC (il fonctionne, étrange)
en cinq minutes, j'ai une mission d'un mois.
c'est la grosse du pôle emploi qui va être contente !! de plus, ça va me permettre de louper son atelier CV "à la con" .

Courant Octobre, je reçois une autre convocation, youpi je bosse !! j'irais pas non plus aha !



Rendez-vous numéro 3
J'ai fini ma mission d'intérim depuis quelques jours lorsque je reçois ma troisième convocation, ce coup ci ça ne ce passera pas au Pôle emploi mais trente KM plus près a la mission locale . cool ça m'économisera de l'essence.

J'arrive la bas avec mon dossier de recherche d'emploi sous le coude, il n'a pas trop grossi (je travaillais moi, j'ai pas eu le temps...) c'est une réunion d'information en groupe et je me demande bien comment ça va se dérouler, je commence à me faire des films et m'imagine déjà entrain de devoir faire un exposé devant une assemblée, mes pires souvenirs d'école resurgissent ...

J'y suis... nous sommes sept, une bonne femme nous invitent à nous installer dans une grande pièce, il pleut dehors et une fenêtre est ouverte, je suis de mission pour la fermer (c'est déjà ça...) dix minutes plus tard trois conseillères se pointent (oh Nondidiou ça rigole pas) et nous dégueulent des banalités sur la mission locale et sur le fonctionnement du site de pôle emploi. tout le monde en a visiblement rien à foutre mais écoute religieusement.

Le discours est terminé et le moment des questions arrivent, la racaille en face de moi demande aux conseillères "à quoi sert ce genre de rendez vous", elle sont dépités, leurs visages tombent, elles ne savent pas quoi répondre.

Voici le temps des rendez-vous individuel, chacun son tour et coup de chance je passe en premier, elle m'invite au bureau juste à coté, sa sent fort la dedans, un mélange d'odeur de transpiration et de bête crevée. je remplis une feuille ou je dois inscrire quand j'ai travaillé pour la dernière fois, comme c'est très récent elle ne se préoccupe pas plus que ça et ne regarde pas mon dossier de recherche d'emploi.

Elle me demande à voir mon CV, je lui montre en lui précisant que je n'ai pas pu me rendre à l'atelier CV car je travaillais, pas grave qu'elle me dit... elle m'explique point par point comment refaire mon CV, super. merci m'dame ! (comme quoi ça sert à rien leur atelier machin truc la...)

Même si j'ai horriblement l'impression de me répéter, je remets sur la table le sujet d'une formation, c'est la troisième conseillère à qui j'en parle et avec elle ça devrait passer elle a une bonne tête et à l'air de croire en ce qu'elle fait, elle me prend miraculeusement au sérieux et me propose une formation de contrôleur technique (pile ce que je voulais faire, une bonne étoile ?) j'ai le nom, le numéro de téléphone et l'adresse du centre de formation, j'ai l'impression que ça sent bon cette affaire !! j'ai pu qu'a envoyer tous ça et j'ai du bouleau...

COUP DE THEATRE, quinze jours plus tard, je reçois une lettre de pôle emploi, persuadé que c'est une réponse favorable à ma formation, je m'empresse d'ouvrir l'enveloppe, raté, c'est "un avis de radiation pour non présence à un rendez vous"  je dois maintenant prouver que j'étais présent à ce rendez vous. pathétique. j'ai pourtant remplis une feuille de présence.



Rendez-vous numéro 4
j'attend toujours la réponse pour ma formation quand je reçois ma convocation pour mon quatrième rendez-vous, je ne vous cache pas que j'ai encore cru que c'était pour le contrôle technique, mais non... c'est encore une réunion d'information et dans un autre bâtiment du pôle emploi à quelques KM du premier bâtiment ce coup ci, va encore falloir faire chauffer le GPS ... (oui, un chômeur sait aussi se servir d'un GPS)

J'arrive la dedans, on est vingt, la motivation se lit sur les visages, ça fait peur... une conseillère que je ne connais pas encore arrive dans la salle est nous annonce le sujet d'aujourd'hui, ça sera sur la VAE .. c'est quoi ça ? c'est la validation des acquis et des expériences. la salle est remplis de manutentionnaires, personnes n'est convaincu de faire valider ses expériences ... valider quoi ? le fait de savoir tirer un transpalette ? Le bonhomme du centre AFPA qui nous explique les bienfaits de cette action depuis une heures n'a pas l'air d'y croire non plus. heureusement un gros lard au fond de la salle commence à parler de ses problèmes à trouver un bouleau dans la sécurité. le formateur, gêné, n'a visiblement pas envie de se faire tabasser et commence à le plaindre à son tour. Tant mieux, ça fait passer le temps.



Rendez-vous numéro 5
ça commence à faire un bon bout de temps que je n'ai pas travaillé et je n'en suis pas fier ! je reçois un mail du pôle emploi, c'est encore un rendez-vous et cette fois ça sera téléphonique ! wooooo on arrête pas le progrès. il aura lieu à 14h15 un certain jour de février...

14H15, la conseillère est à l'heure, je reconnais la voix de la grosse ! je commence à avoir chaud... bizarrement elle est sympa, faudrait qu'elle téléphone plus souvent, il est vrai qu'utiliser un téléphone est plus facile qu'un ordinateur, y'a moins de touche.

L'entretien dure environ dix minutes, elle me pose des questions sur le rendez-vous de Janvier sur la VAE, en utilisant un vocabulaire simple et primitif accessible à la grosse, je lui fait comprendre qu'il n'est peut être pas impératif d'entreprendre une validation de mes expériences de manutentionnaire, cet sorte d'examen dure quand même plusieurs semaines et ne m'apportera rien, de plus j'attend une réponse imminente pour une place de formation pour devenir contrôleur technique, elle est d'accord avec moi...

Pris d'une bouffée de conscience professionnelle elle me donne quelques références des annonces présente sur le site, manque de chance pour elle, j'ai déjà fait toutes les télécandidatures !



Rendez-vous numéro 6
Toujours pas de nouvelle de ma formation, je commence à douter... heureusement pôle-emploi est la pour me remonter le moral et me convoquer à un nouvel entretien... téléphonique. j'attend l'appel à 15H pétante !

10... 15... 30 minutes de retard et la conseillère m'appelle, visiblement très pressée elle me dit d'entrée de jeu qu'elle n'a pas le temps et trop de bouleau, elle s'excusera ensuite. quelques questions vite fait bien fait et l'entretien est déjà terminé, 4 minutes tout au plus.

Elle aura quand même eu le temps de me dire de ne pas perdre espoir. c'te blague.



Rendez-vous numéro 7
Les temps sont difficiles et le moral au plus bas, je commence à me demander pourquoi on ne s'occupe pas de moi, à quoi sert pôle-emploi et par la même occasion à quoi je sert aussi.

Je reçois milieu avril une convocation, enfin c'est un rendez-vous pour la formation de contrôleur technique, en présence de deux formatrices du centre de formation et de la conseillère que j'avais pu rencontrer lors de mon troisième rendez vous de décembre. tous ceci sent bon l'avenir, je vais enfin pouvoir sortir du tunnel ! le rendez vous a lieu au bâtiment numéro 2. j'ai hâte et je suis motivé comme jamais j'ai pu l'être auparavant.

J'arrive à la réunion, on est une bonne quinzaine, les formatrices arrive et commence à nous expliquer le métier et le déroulement de la formation, cela ce passera en cinq semaines avec à la fin de chaque semaine un examen pour passer à la suivante, une sorte de KOH LANTA pour contrôleur technique, elle nous précise sans employer les mêmes mots que même un chimpanzé sous antidépresseur y arriverait, ma motivation est au plus haut et je jubile intérieurement.

Elles continues, la Formation ce passera au MANS, les chambres de l'hôtel seront payé par pôle-emploi et l'essence aussi, qu'après la formation des postes sont libre de suite (et pas trop loin de chez moi!) ... je crois rêver.

Malheureusement une info de dernière minute me calmera violemment, une formatrice nous précise qu'il faut un nombre d'année précis d'expérience en mécanique automobile, je m'aperçois qu'il me manque quelques mois d'expérience. C'est la fin de mes espoirs, mon moral est à terre. le pire est que personne n'était apparemment motivé pour faire cette formation sauf moi, mais moi j'y ai pas eu le droit.

Pourquoi suis-je alors convoqué à ce fichu entretien dans le but de faire une formation alors que je n'y ai pas le droit ? ils auraient quand même pu se renseigner un peu plus chez pôle-emploi avant de me faire croire que j'y avait le droit surtout qu'il ont fait durer le suspense plus de 4 mois ! Que de temps perdu !!



Rendez-vous numéro 8
Je n'ai plus aucun espoir et j'ai envie d'en finir avec la vie. j'appelle l'intérim, c'est un employé posté à l'autre bout de la France dans un centre d'appel qui me répond et me dit que la boite intérim est fermée ce jour là (cause formation, pour bien remuer le couteau dans la plaie) je vais voir sur leur site internet, sept annonces et aucune me concerne. tous ça commence à me péter les couilles.

Je reçois une nouvelle convocation téléphonique des guignols du pôle-emploi en plein milieu du mois de Mai pour quelques jours plus tard.

Ce jour là, c'est encore une nouvelle conseillère qui m'appelle, j'ai l'impression qu'elle ne sait pas quoi dire au téléphone et surtout dans quel ordre, elle a pas l'air de connaître son métier... c'est alors que je me souviens qu'il avait parler du recrutement de plusieurs centaines de nouvelles personnes en CDD pour épauler les travailleurs surbooké du pôle emploi, à tout les coups j'ai le droit à ça...

Voulant bien faire, la jeune conseillère me tient la grappe une bonne vingtaine de minutes, me rappelant une à une toutes les offres d'emploi qui correspond à mon profil sur le site du pôle emploi, à chaque annonce la même réponse "j'ai déjà télécandidaté" ... elle en fait trop et la situation ne rime à rien, l'entretien se termine et je n'ai rien de nouveau à me mettre sous la dent.



Rendez-vous numéro 9
Rendez-vous numéro 9, certainement le rendez vous pôle emploi le plus rapide au monde ! moins de cinq minutes de présence dans la salle et pour quelque soixante dix KM de route, cela fait un peu mal au cul.

j'arrive devant le bâtiment numéro 2, je suis le premier comme souvent, je rentre dans la salle, quelques secondes plus tard d'autres chômeurs arrivent suivi de deux conseillères, encore deux que je connais pas, elle nous annonce le sujet... c'est sur la mission locale...encore? en fait ce ne sont pas des conseillères pôle emploi mais des personnes de la mission, je me demande toujours pourquoi nous avoir convoqué ici alors que la mission locale n'est pas à cet endroit... enfin pas grave je commence à être habitué aux incohérences avec eux, surtout que grâce à notre bien aimé président, le carburant à baissé de 6 centimes à la pompe, profitons en pour en user pour rien.

Le gros problème c'est que j'ai dépassé l'age pour pouvoir bénéficier de l'aide de la mission locale, ma présence ne sert donc absolument à rien ce jour la et c'est le cas de 90% des chômeurs présent, les bonnes femmes sont gênées et se plaignent du système du pôle-emploi, elles nous renvoient chez nous... situation incroyable. il ne reste plus qu'une personne dans la salle.

CERISE SUR LE GATEAU, 15 jours plus tard ils recommencent leur coup de la "non présence au rendez vous", je suis radié et je dois à nouveau prouver que j'étais présent (même cinq minutes), appel téléphonique, mail et lettre... tous y passe et moi je commence sérieusement à me poser des questions.



Rendez-vous numéro 10
Déjà plus d'une année de chômage, ça commence à faire long mais j'ai perdu tellement de motivation avec leur rendez-vous à la con que je commence à relativiser, ça les empêches pas de me ré-envoyer une autre convocation qui sert à rien.

Cette fois ci, c'est encore dans le bâtiment 2 que je dois me rendre, je dois encore faire le maximum de KM donc, en espérant que cela va me servir à quelque chose... j'arrive dans la salle, nous sommes une petite quinzaine de personne... c'est encore une réunion de groupe.

La conseillère arrive, s'installe, elle a placé les tables en U, parait-il que c'est plus convivial... pourquoi pas, elle commence à nous demander si ça va.. deux ou trois personnes bafouillent dans leurs barbe un vieux Oui... vive la convivialité haha... c'est à ce moment précis qu'elle nous sort l'objet de de la réunion, une belle feuille plein de couleurs avec la phrase qui va avec "aujourd'hui on va pas parler emploi, on va parler santé" ... stupeur dans la salle, la quoi ? Sa..San..Santé ? ah oui ... logique !

Elle nous distribue son paplar, c'est un document de l'assurance maladie que si on le remplit et qu'on leur renvois permettra de passer une foultitude d'examen de santé sans avancé un sous (parait-il même se faire contrôler les parties honteuse) chouette attention mais n'aurait-il pas été plus judicieux de nous envoyer le document par la poste plutôt que de faire cramer à quinze personnes plusieurs dizaines de KM de carburant ? (soixante dix km pour moi) ou encore plus économique, nous envoyer un mail avec ce même document en pièce jointe ? chercher pô plus loin... l'ordinateur de la grosse bug toujours apparemment.

L'entretien est déjà terminé, je sors de la salle dépité.



Rendez vous numéro 11
Voila presque deux mois que je n'ai pas de nouvelle de pôle-emploi, tant mieux, ils ont du m'oublier ! c'est la que je réalise qu'on est au mois d'août et que les conseillers et conseillères sont certainement entrain de faire bronzette... arrive Septembre et ça ne loupe pas, nouvelle convocation et la ça rigole pas, l'entretien se passe dans la salle des fêtes de la même ville que les bâtiments 1 et 2, dans cette salle des fêtes doit être présent tout les recruteurs du nucléaire de la régions, je me dit que ça va chier et que je m'arrêterais à toutes les tables, il est impossible que je ne reparte pas avec une offre d'emploi... c'est le FORUM NUCLEAIRE ... Nondidiou ça a de la gueule... je vais au Forum nucléaire ! chu' un winner ...

16H pétante, j'arrive devant la salle des fêtes, je croise divers chômeurs, ils ont tous l'air endormi et défoncés par des substances vénéneuses... merde, qu'es ce qui ce passe la dedans ?? je continue mon chemin... mes espoirs commence déjà à chuter..

Je rentre dans la salle, je vois des chiottes à droite, j'en profite pour aller me vidanger la vessie et me taper le braquemard contre les murs, mon mixage terminé, sac intermarché à la main droite (mon dossier d'emploi commence à devenir lourd!) je pénètre dans la salle des fêtes ou deux fripés m'accueillent, elles me donnent deux feuilles que je devrais remplir à la fin de ma visite et donner à une autre conseillère à la sortie...

Je commence la visite, ça pue, y'a du chômeur de partout, du pecno et du looser en masse... vision apocalyptique; tous sont postés au milieu de la salle, les recruteurs, eux, sont sur les cotés, assis derrière leurs tables d'écoles. on dirait un banc de sardines entouré de requins... certaines personnes complètement découragées ne font que de la figuration c'est sur, malgré tout, toutes les chaises sont prises et la majorité des recruteurs sont occupés, d'autres boivent un café ou discute en petit comité... bref, faut que j'attende qu'une place ce libère, en attendant je fait le tour...

Je me rend compte qu'en fait il n'y a que des boites intérim... toutes sans exception son présentes dans la salle, c'est quoi ce bordel ? son ou les recruteurs ? les vrais !?  soudain une chaise se libère ... j'me pose pas trop de questions, je me précipite !! je pose mon cul, mon sac de course à droite et sort mon dossier... et la c'est le drame, un silence de mort, la bonne femme me fait un signe avec ses sourcils... genre "qu'es ce que tu veux toi?" je fait de même... genre "euuh j'ai fait quelque chose qui va pas? je peu partir si vous voulez..." ça commence mal... je sort un vieux "je recherche un emploi.." (me souviens plus ce que j'ai dit réellement, la situation étant tellement surnaturelle).

Elle me demande si j'ai de l'expérience dans un des postes qui sont affichés sur le mur derrière elle.. y'a rien, je ne l'intéresse pas.. je lui montre quand même mon cv, je suis sûr de moi, le CV a était refait grâce aux conseils de la conseillère motivé du troisième rendez vous... je lui passe, elle fait la gueule et ne comprend visiblement rien à ce qu'elle est entrain de regarder... elle me dit qu'elle préfère un CV simple avec ceci et cela... EXACTEMENT le modèle de CV que j'avais avant et qui ne plaisait pas a Pôle-emploi. INCROYABLE. qui croire ?!

L'entretien se termine, j'en profite avant de partir pour péter un demi-câble, sa gueule de cul, son air à me prendre de haut et la façon de me prendre pour une sous merde me met légèrement hors de moi, entre autre je lui précise que nous sommes très seul face aux évènements, que nous n'avons aucun suivi, que nous sommes lâchés comme des fauves la dedans sans infos, je commence à parler de plus en plus vite, c'est les nerfs qui passe par dessus, c'est le moment qu'elle choisi pour me dire "c'est pas d'ma faute" et en profite pour me glisser sa carte. rien à foutre, j'irais pas dans leur boite d'intérim à la con...

je quitte la table, je me dirige directement vers la sortis, inutile de perdre mon temps avec des guignols pareils, je m'arrête à la table finale pour remplir leurs papiers de merde, la conseillère m'arrête de suite et me dit que c'est pas la peine pour cette feuille là "c'est pour vous ça" mais "faut quand même remplir l'autre feuille", quelques questions... je donne la feuille, prend des prospectus et je me casse.




Rendez vous numéro 12
Nouvelle convocation à la mission locale ! Cela fait trois fois déjà que je suis convoqué pour le même sujet, ça commence à devenir louche leur truc, surtout que je n'ai plus le droit à leurs services... il faut quand même que je m'y rende sinon je vais me faire radier.

J'arrive la bas, le rendez vous se passe encore en groupe et je suis quasiment le premier à arriver, au fur et à mesure que le temps passe, de plus en plus de pecno se pointent, Nondidiou nous sommes au minimum quarante ! j'ai pas compté tout le monde... la conseillère pôle-emploi arrive, c'est une autre que je n'ai encore jamais vu, elle nous invite à la suivre à l'étage.

Je connais bien les locaux pour y avoir déjà été, je sais qu'a gauche il y'a une grande salle, on peut y rentrer à quatre vingt la dedans au moins... et à droite une petite salle d'une vingtaine de m2, ça loupe pas, on nous tasse dans la petite salle (logique) imaginer quarante personnes dans une cuisine et ça vous donnera une idée de la situation, j'arrive à choper une chaise à coté d'une poutre qui me cache la vision de cinquante pour cent de la salle, il manque des chaises ... le reste des personnes devront rester debout.

Nous voici au moment croustillant du rendez vous, "on va parler de la mission locale" sans blague ? une dizaine de personnes se cassent de la salle, ils ont dépassé l'age et sont invités à partir, moi je dit rien, marre de me déplacer pour rien.

La conseillère va nous passer un film d'information, c'est bien pour elles, elles n'ont même plus besoin de parler... elle nous sort que "vous n'avez pas l'air bien motivé ce matin, vous inquiétez pas on est pareils" ah... c'est gentil de préciser et merci pour l'exemple !

Le visionnage commence via un ordinateur portable en plein milieu de la salle et d'un rétroprojecteur, on voit pas grand chose et le son qui provient de l'ordinateur est trop bas ... la vidéo dure 6 minutes, 6 minutes de vie de perdue.

Réunion terminé, tout le monde ce casse avec l'impression de s'être encore fait arnaquer.



Rendez vous numéro 13
Je suis convoqué pour un rendez-vous individuel, j'arrive à 13H45 devant le bâtiment numéro 2, une bonne quinzaine de trouduc' attendent déjà, ils font tous la gueule, comme moi ils ont déjà réalisé qu'il s'agit d'une énième réunion d'information de groupe et non d'un entretien individuel.

Vers 14H05 la conseillère surgit, joues rouges et vérolées, l'air excédé, elle à l'air très proche de se tirer une balle, vous l'aurez compris c'est la grosse ! elle nous fait rentrer dans la pièce, elle prend en rendez vous individuel seulement trois personnes et laisse les autres pourrir avant de commencer la réunion d'information (non-prévu...)

Pendant ce temps, elle nous invite à aller regarder les offres d'emploi qu'elle à tout juste sorti ce matin et collé sur le placard à notre gauche, dix annonces pour vingt personnes. super. un rigolo de service propose sa télé à vendre pour 20 euros tandis qu'un autre me dit que je ressemble à Zlatan Ibrahimovich, ça fait passer le temps...

35 minutes plus tard, la conseillère se re-pointe, elle s'excuse de la longue attente et commence à se plaindre du nombre de personnes impressionnantes qu'elle à dans son "porte feuille" et quelle ne peu pas faire autrement. Elle nous sort une feuille que nous devons remplir et indiquer si notre situation à changée, trois crayons dans la salle, c'est la guerre.

J'arrive à choper un crayon, je remplis la feuille et je me dit qu'il aurait pu nous l'envoyer par mail celle la aussi, pour me venger je décide de piquer le crayon, je me lève, je lui rend sa feuille, la grosse me remercie tout sourire (visiblement très fière du travail qu'elle vient de fournir cette dernière heure) pris de pitié je lui rend son crayon, tout façon il avait pas de capuchon ..

Entretien terminé.



Rendez vous numéro ... euh..
Cela fait presque 5 mois depuis le dernier rendez-vous et je n'ai reçu aucunes convocations depuis. 5 mois de silence complet... bon il faut avouer que pour la qualité de leurs rendez-vous et autre réunions de groupe ridicule, cela ne change strictement rien et ça m'économise du carburant.

Mais pour le principe et l'obligation de suivi que Pôle Emploi doit me fournir, 5 mois sans nouvelles est choquant. mais alors pourquoi ? hé bien la réponse ce trouve sur mon dossier en ligne sur le site internet du Pôle emploi, depuis j'ai (encore) changé de conseiller, et pas pour n'importe lequel, pour le "chef" en personne cette fois ci et au Pôle emploi figurer au porte-feuille du "chef" n'a rien de bon, cela veut tout simplement dire qu'ils ne savent plus quoi faire de moi et qu'ils viennent de me caser dans un porte feuille prévu à cet effet.

Vais-je avoir droit un jour à un véritable suivi personnalisé comme me l'avait promis Pôle emploi ? non, c'est bel est bien terminé pour moi et ça, j'en suis certain. le système pôle emploi n'a jamais fonctionné, c'est pas maintenant que ça ira mieux.

Vais-je quand même un jour recevoir une convocation pour un rendez-vous individuel ? je ne parle pas d'un rendez vous en groupe !! un vrai rendez-vous, là ou on me proposera des vrais solutions... j'en doute !



La Surprise du chef...
Au petit matin d'un jour d'Avril, je reçois un mail de Pôle emploi... OH NONDIDIOU !! j'ai un rendez-vous ?! je m'empresse de cliquer sur le lien, j'arrive sur mon "espace en ligne" et je clique sur ma messagerie... loupé, c'est un mail me m'informant que j'arrive en fin de droit au chômage dans 31 jours !

Quoi déjà ?! hé oui... si je compte bien (si je suis pas trop con) pas payé en Juin... j'ai commencé à toucher mon indemnisation chômage à partir du mois de juillet (3 - 1,  je retiens 4) moins les semaines travaillées en intérim... 23 mois ! ahaaa ! il me manque 1 mois les amis là wooooohooooohooooo !!!! bon tant pis, si je ne veux pas finir sous les ponts, j'oublie. Mais c'est bien parce que c'est vous !

Il y'a un dossier en pièce jointe dans le mail, c'est un dossier ASS pour "Allocation de solidarité spécifique" (chouette ! je rentre dans le cercle très fermée des assistés ! enfin... encore plus! ) il faut que je le complète et que je l'envoie "dans les plus bref délais" mais gros problème, je n'ai plus d'encre et n'ai pas les moyens d'en racheter (25 euros la cartouche, faut pas déconner) j'envoie donc un mail gentil (mielleux) à mon agence pôle emploi préférée pour qu'il (ou elle, enfin quelqu'un) m'en envoie un exemplaire par la poste.

En attendant je dois réunir tout les certificats de travail justifiant au moins 5 ans d'activité salariée sur les 10 ans qui précède mon licenciement, pas trop dur, j'avais tout classé y'a à peine deux mois, j'ai 8 ans de bouleau ! preuve que je ne suis pas une feignasse ! mais il me manque les certificats de travail de Manpower, un coup de téléphone et il m'envoie ça... Il faut aussi que je leur envoie mon dernier avis d'impôt et c'est tout...

Tout est prêt, j'attend juste le dossier par la poste !



Interminable attente...
3 jours, 5 jours, 10 jours, 15 jours !!!! Rien !!!! pas de mail me confirmant qu'ils vont m'envoyer leurs paplars et encore moins de courrier par la poste... ni de pôle emploi, ni de Manpower ! woo vous déconnez les gars, m'oubliez pô ! dans 15 jours j'ai plus de revenu moi ! sortez vous les doigts du cul !
(1. (Vulgaire) S’activer, se bouger, arrêter de glander.)

Pas grave... je prend ma clé USB et j'y copie/colle le dossier puis (dans un vent mêlé de panique et d'énervement !) je commence à scanner TOUTES mes fiches de paie Manpower, ça ira bien comme ça ! (Manpower à l'époque c'était une fiche de paie par semaine, sur trois ans... bon je dis ça je dis rien...) pour enfin les copier/coller elle aussi sur ma clé USB et je file imprimer tout ça chez TOP OFFICE (Super magasin !) en me disant putain... mais FAUT TOUT FAIRE SOIS MEME dans ce pays.

Je peu enfin remplir le dossier et l'envoyer, je me saigne sur les frais de port mais pas grave je souffle de soulagement, ce con de dossier est enfin parti ! J'aurais su, j'aurais fait ça plus tôt !

Le lendemain, je reçois le certificat de travail Manpower... pfffff, z'êtes lourd les z'amis... j'aurais attendu une journée de plus, j'aurais économisé sur les frais (il tient sur deux pages!)... Bon pas grave, je garderais ce certificat tout beau tout neuf en espérant que les fiches de paie avec les dates suffisent à Pôle Emploi... qui au passage, ne m'ont toujours pas envoyé le dossier par la poste ni donné signe de vie après le mail envoyé, on ne change pas une équipe qui gagne.



Attente interminable...
Neufs jours d'attente quand il te reste plus que sept jours d'indemnisation OUI c'est effectivement une attente interminable mais j'ai enfin la confirmation que mon dossier ASS est arrivé à destination puisque c'est moi, seul comme un grand, qui va découvrir que mon dossier est non seulement arrivé mais aussi validé, je toucherais bien l'allocation de solidarité spécifique à la suite de mon chômage et ceux sans faire le moindre stage sous les ponts, ça me rassure... mais ce qui m'énerve quand même un peu c'est que Pôle emploi aurait pu me prévenir par mail ou m'envoyer un courrier pour me le dire ! une confirmation bordel de merde ! là non... juste un simple changement dans un coin de mon dossier en ligne faisant passer ARE à ASS... j'en déduis que c'est bon mais je veux m'en assurer en appelant le 39 49, la super boîte vocale pôle emploi que si on reste assez longtemps on arrive à avoir un conseiller... c'est une voie d'humanoïde type "apprenti" de sexe masculin qui me répond...

_ Allo ? (...)
_ Oui... euh, j'ai envoyé un dossier ASS y'a dix jours, je voudrais savoir si mon dossier a été validé ?
_ Numéro d'identifiant et votre code siouplait !
_ bla bla bla bla (je donne mon code là)
_ OUI c'est bon...
_ AH ok... mais vous m'envoyez pas de courrier ?
_ Bah non... on vous l'a mis dans votre dossier. (si si en tout petit là)
_ donc c'est bon ? (toujours s'assurer)
_ oui oui c'est bon.
_ sûr ? (toujours se ré assurer)
_ Oui oui c'est bon.

Je vous passe les formules de politesse hypocrite etc etc... mais me voici officiellement en ASS !! à moi la belle vie et les voitures de luxe, les casinos, les voyages au soleil !!! à moi les 470 euros par mois et la prime de noël !! oooh non de dieu !! à moooooooi !! j'en rigole hein... mais je le prend presque  comme une victoire cet "ASS" !

EDIT jour+1: Je viens de recevoir un mail me confirmant mon ASS, je reviens donc sur mes propos, j'ai bien reçu confirmation (bordel de merde!) par contre j'attend toujours mon dossier demandé par mail le un mois plus tôt, si je n'avais pas pris le taureau par les cornes, je n'aurais jamais rien obtenu, je n'ose imaginer ce qu'il se serait passé si j'avais eu une panne internet... je n'aurais plus de revenus.



Ce que je retiendrais de mon aventure chômage
Ces deux années au chômage m'auront changé, Celui que j'étais il y'a deux ans n'est pas celui que je suis aujourd'hui, je suis passé par différents stades durant cette période, les premiers mois de chômage était ceux de l'espoir, je croyais en ma faculté à me former et à retrouver un emploi rapidement, malheureusement ils ont très vite laissés place à ceux du désespoirs, de la déprime, de l'impression de ne servir à rien et des idées noires quand j'ai constaté que je ne recevais presque aucunes réponses des employeurs à mes CV, une période très difficile ou j'ai perdu confiance en moi et me suis replié sur moi même, perdu contact avec le monde, perdu quelques kilos parce que je n'avais plus envie de faire du sport, une période de stress énorme. Puis j'ai évolué et peu à peu, j'ai pris conscience de beaucoup de choses.

J'ai compris que le système du pôle emploi est "pourris" à la base parce qu'ils n'ont aucuns moyens humain de s'occuper de chacun de nous individuellement, j'ai compris qu'il ne fallait pas que je me fasse d'illusions sur eux quand ils m'ont refusé ma formation, j'ai compris qu'il ne me servirait à rien quand j'ai vu qu'ils étaient plus fort pour nous refourguer des ateliers "machin truc" et "machin chose" ou des rendez vous de groupe inutile au lieu de nous proposer du boulot, j'ai compris que les conseillers n'y sont pour rien et qu'ils essaient de faire leur boulot avec les moyens du bord... J'ai compris que nous étions une génération de jeunes sacrifiés par "la crise".

J'ai compris que l'on pouvait tous tomber du jour au lendemain au chômage, dans un trou noir, et y rester très longtemps sans pour autant être une grosse feignasse qui profite du système, j'ai appris à ne plus juger les gens dans le même cas.

J'ai appris à vivre encore plus seul et à apprécier cette solitude, prendre du temps pour moi, réfléchir, me reconstruire peu à peu, passer un coup de balais sur les ruines de ce que j'avais construit pour y re-construire sur une base saine et renforcée.

Je relativise et positive tout les événements qui me sont arrivés, je ne m'apitoie plus sur mon sort et me dit que l'avenir ne pourra qu'être meilleur, que tout cela ne sera qu'un mal pour un bien et qu'il y'a bien plus grave et triste dans le monde, je refuse désormais tout stress inutile. cette période m'a permis d'apprécier beaucoup plus le bonheur des autres que le mien. Je me sent beaucoup plus fort et armé pour la suite de ma vie.    
Cela ma permis également de revoir l'intégralité de mes postes de dépenses aux stricte minimum. Je n'ai besoin maintenant que de l'argent pour vivre, aucuns autres besoins particuliers ni de petits plaisirs. Et je m'en fous !


Dernière édition par MATHURIN le Mer 14 Sep - 23:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mathurin.fra.co
MATHURIN



Messages : 54
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: POLE EMPLOI - COMPTE RENDU DE MES RENDEZ-VOUS POLE EMPLOI.   Dim 11 Sep - 6:41

Rendez vous numéro 14
Hé oui mon aventure Pôle emploi continue !! Dorénavant en tant que titulaire de l'ASS !! l'ARE c'est fini, la différence ? trois fois rien, 500 euros.

Je reçois donc dans ma boîte mail un petit message m'indiquant que j'ai un message dans mon espace personnelle, j'arrive sur mon espace personnelle et je vois qu'un message sur le menu m'indique que j'ai un message dans la rubrique "agenda", sur mon agenda, on m'indique qu'il faut que je télécharge un message via la messagerie Pôle Emploi (procédure habituel) bon qu'est-ce qu'ils me veulent ? pas un rendez vous quand même ? bin si... contre toute attente, dix longs mois après mon dernier rendez vous, pôle emploi se souvient enfin que j'existe et me convoque à un entretien de suivi... intéressant ! je continue la lecture, j'apprend que c'est un rendez vous de groupe, super, je vais encore devoir user de l'essence pour rien.

Je suis convoqué à 13H45, j'arrive comme d'hab' trente minutes à l'avance, les portes du pôle emploi sont fermées, un gros se pointe et s'assoit sur l'extrémité gauche du banc dégueulasse à coté de la porte, je décide de m'asseoir à l'extrémité droite. Puis se pointe d'autres chômeurs, tous aussi déprimés les uns des autres. Il est 13H55, déjà dix minutes de retard, la majorité des chômeurs qui attendent commencent déjà à s'énerver et les langues se délient, deux d'entres eux commencent à critiquer le système et deviennent déjà des amis de toujours, un autre se casse pour aller à l'auto école, une grosse raconte sa vie et d'autres font les cents pas, moi sur mon banc, je ne bouge pas et je contemple ce spectacle incroyable, si j'aurais su, j'aurais apporté des pop-corn.

14H, une conseillère se pointe et ouvre la porte, c'est le sosie de Desireless, à l'intérieur une deuxième conseillère attend, c'est le sosie d'Elsa Fayer, à peine installé, un des participants raconte qu'il n'a eu la convocation qu'hier dans sa boite mail, qu'il n'a pas su faire garder ses gosses aujourd'hui et qu'il sont en train de cuire dans la voiture "actuellement", la conseillère lui rétorque que si il cherche un emploi, "vous êtes théoriquement toujours libre" le mec s'énerve et ce casse en hurlant dans les couloirs "Vous prenez les gens pour des cons, c'est pas possible"

14H05, Une participante raconte qu'elle n'a eu la convocation que par mail et s'insurge sur le fait que l'on ne reçoit plus de courriers par la poste, elle s'énerve seule et balance l'argument de la panne informatique "Comment ils font eux?" (j'y ai déjà pensé à de nombreuses reprises) elle fini son monologue en ajoutant qu'elle à laissé sa "petite grand mère de 85 ans" seule à la maison. la conseillère devient rouge et réplique que "si ça commence comme ça" et bla bla et bla bla... pop corn je vous dit !

14H10, un petit vieux se pointe à la porte et demande "c'est là qu'il faut venir ?" et rajoute "qu'il ne sait pas pourquoi il est là", la conseillère lui demande de s'asseoir.  

14H15, la réunion commence, la conseillère nous informe que pôle emploi à changé, le système de suivi personnalisé avec un rendez vous par mois et terminé (sans blague ?), une ère nouvelle est arrivée, celui du suivi avec deux rendez vous ! par an ! ah ah ah... bon donc si je comprend bien, je suis déjà entrain de vivre le premier.

Elles enchaînent en nous indiquant toutes les prestations, droits et devoirs du pôle emploi... c'est le sujet d'aujourd'hui. j'écoute mais je connais déjà tout car ça à déjà été le sujet d'autres rendez vous et que c'est inscrit sur le site du pôle emploi depuis des lustres. trente minutes plus tard, la conseillère nous libèrent en nous passant un paplar' sur le "nouveau système de suivi", le document est daté de Février 2013.

Rendez-vous passionnant, je me suis cru dans un zoo par moment ! en fait c'est pas des pop-corn que j'aurais dû prendre... Les primates préfèrent les cacahuètes !




Renouvellement ASS
Une fois n'est pas coutume... au moment de l'actualisation, c'est cet écran qui apparaît...

Faut les comprA©dre...

C'est aussi le moment de mon renouvellement de l'ASS... J'attaque donc mon cinquième mois d'intense assistanat ! quel plaisir... (Ironie!)
Je dois alors renouveler avant la fin du sixième mois pour être sûr de ne pas me retrouver à poil. Je reçois une feuille par mail que je dois remplir, signer etc... et leur envoyer, le problème c'est que j'y comprend rien, je ne suis pourtant pas débile. (Je fais juste quelques fautes d'orthographes).

Le soucie est le suivant; je dois déclarer mes ressources pour les douze derniers mois... Mais que dois-je remplir dans la case "Rémunération de stage et allocations de chômage" ? dois-je y inscrire mes allocations de chômages sans les allocations d'ASS ? ou les deux ? dans le doute j'appelle le 3949... je me perd dans leurs menus vocales mais me dit que le service qui s'occupe de donner des conseils (foireux) sur les formations pourront bien répondre à l'assisté d'élite que je suis sur les secrets de la feuille de renouvellement d'ASS... ça décroche, c'est une suicidaire à tendance hystérique qui me répond...

_ Pole emploi hkhkghhgkdfgzqekifh allo ?
_ Bonjour Madame... Je vous appelle car j'ai un petit souci pour remplir ma feuille de renouvellement d'ASS...
_ mmmmmh
_ Euh... Oui alors je me demande si je dois déclarer mes allocations d'ASS avec...
_ AH BA NON non vous devez pas déclarer votre ASS... On sait ce que l'on vous donne... (limite outrée!)
_ Ok... Alors j'inscris seulement mes allocations de chômages ?
_ AH BA NON non vous déclarez pas votre chômage non plus... On sait ce que l'on vous donne quand même (ça va j'ai compris)
_ Je me pose la question parce qu'il y'a une case "Allocations Chômage" sur la feuille et...
_ Non Non Non, bé elle sont grises ces cases, vous n'avez pas a les remplir !! (fallait savoir)
_ Ok ok, je ne savais pas... excusez moi... (Je vous dérange non ?)

Bref, après mettre fait engueuler, je signe leur feuille... sans avoir rien inscris dessus donc... ah si... ils veulent quand même savoir si je suis en couple ou célibataire*, des fois que j'aurais une femme riche qui m'entretiendrait, ce qui n'est pas le cas, je n'ai que des poissons rouges, je joins ma feuille d'impôt à ce courrier... et hop hop hop !!




Gros Bug
Nouveau Bug sur Pole emploi, lors de vos télé-candidatures, vous pensiez peut être qu'elles arrivaient toutes à leurs destinataires ? c'est à dire les recruteurs ? eh bien non... Elles n'arrivent qu'a un seul est unique recruteur ! le premier ! par exemple... vous télé-candidatez à une offre de fleuriste (j'invente) pour l'entreprise "Grande Tige" sous le numéro d'offre "015BDTC"... vous validez... un message apparaît et vous confirme l'envoi de votre candidature au recruteur "Grande Tige" sous le numéro d'offre "015BDTC", jusque là parfait.

Puis vous télé-candidatez pour une offre de préparateur de commande pour l'entreprise "Big Derche" (j'imagine que ça pourrai être une entreprise de lunette à chiotte renforcées) sous le numéro d'offre "016BVDM"... vous validez... et un message apparaît et vous confirme l'envoi de votre candidature au recruteur "Grande Tige" sous le numéro d'offre "015BDTC"... Elle est pas belle la vie ? 

Mais ça c'est quand ça fonctionne...





Humour

Jour de gréve pour le serveur du Pôle Emploi




Rendez vous numéro 15
Je reçois dans ma boite mail un petit mot doux du pôle emploi... Tiens étrange ils se souviennent de moi. C'est un rendez vous ?? Ah Oui !! et individuel !!! plus de 2 ans que je n'avais pas eu la joie immense d'avoir un rendez vous individuel... j'en serais presque ému... Je vais enfin avoir la joie de rencontrer de nouveau une conseillère pour faire le point sur ma recherche d'emploi.

J'arrive au Pôle emploi et comme c'est un rendez vous individuel (j'en reviens toujours pas, pour ça que je le répète) c'est au véritable bâtiment originel, celui qui grouille de conseillers surmenés et de chômeurs dépressifs auquel je suis convoqué, ça rigole plus... Sauf que là il est 9H et pôle emploi s'éveille, il n'y a pas un rat la dedans... Je rentre dans le bâtiment avec 25 minutes d'avance sur mon rendez vous, je constate qu'ils ont changés de places les bureaux, je m'approche en souriant pour signifier ma présence, les deux "secrétaires" du service accueil ont l'air surprise de voir un chômeur sourire... Puis je vais m'asseoir sur la chaise orange pourris un peu plus loin, d'ici j'ai une superbe vu sur les bureaux ou les conseillers reçoivent les assistés, j'aperçois une première conseillère en premier plan... non de Dieu on dirait la grosse !! merde... et un peu plus loin une autre conseillère qui doit bien pesait 100 à 150 kilos de moins, j'espère que ce sera elle (j'ai rien contre l'obésité morbide mais j'aime pas les connes).

30 Minutes plus tard, une femme crie mon nom et s'approche de moi, je sort de mon auto hypnose en sursaut, c'est pas la grosse ouf... Celle ci doit avoir mon age, je la suis jusqu'à son bureau en me disant que j'ai de la chance pour une fois.

"Je vous ai convoqué pour faire le point car cela fait longtemps que vous n'avez pas travaillé"
"J'envoie des télé-candidatures (305) mais je n'ai jamais de réponses"
"Oui, même à nous les employeurs ne nous répondent plus comme avant"

Ont ne regardent même pas les offres. Elle me conseille les boîtes d'intérim et me libère en me donnant la date approximative du prochain rendez-vous... Malgré que ce rendez-vous n'est servi à rien comme n'importe quels autres rendez vous pôle emploi qui se respectent, j'ai apprécié sa façon de faire, elle ne m'a pas parlé comme si j'étais une merde et j'ai eu l'impression d'avoir une importance et d'être compris. Merci ça fait plaisir.




Rendez vous numéro 16
J'ai un rendez vous téléphonique de prévu !!! mais je répondrais pas !!! pourquoi ?? parce que !!!

Parce qu'avec MANPOWER j'ai une mission d'intérim... Eh oui quand j'ai possibilité de travailler je bosse, je ne suis pas la feignasse que vous vous êtes imaginé à travers la lecture de mes lignes (formidablement bien écrites de surcroît certes avec quelques grossières fautes d'orthographes, de conjugaison et de grammaire mais c'est pour ne pas apparaître totalement parfait car je sais que c'est le sentiment principal qui transpire de mes lignes, moi même je le ressent, la "perfection" .bref.) c'est donc avec une joie immense que je vais devoir envoyer une lettre d'excuse à ma conseillère préférée pour lui dire que je pourrais pas répondre à son appel de 5 minutes, dommage je l'aime bien pourtant.

Enfin tout ça pour dire que c'est encore une fois pas du tout grâce à eux que j'ai trouvé quelques choses !
Et pour finir sur une note positive, parlons du nouveau site pôle emploi, et c'est la bonne surprise, le coté archaïque et amateur du site à disparu, et laisse place à un univers coloré et intuitif, une réussite.




Intérim..
Déjà 2 mois d'intérim. Le temps passe vite...

Intérim...
3 mois en intérim et toujours inscrit en "Recherche d'emploi"... Pole emploi à "informé" la caisse d'allocation familiale de mon "changement" de situation, je perd mes allocations pour le logement et je dois rembourser plus de 500 euros, il perde pas de temps... .

Intérim...!
6 mois d'intérim.. La feignasse n'est plus.

Intérim...!!!!
9 mois d'intérim.. Et fin de mon contrat. Retour case départ.

J'ai travaillé plus de 4 mois et surtout plus de 600 et quelques heures (9 mois et 1413 heures), j'ai logiquement re-droit à toucher le chômage ! J'envois donc un mail à pôle emploi le jour même (vendredi) pour savoir quelles démarches je dois faire pour...

Le lundi suivant j'ai ma réponse par mail également, il faut que j'envois tout mes certificats de travail, chez Manpower c'est un par fiche de paie, il me faudra juste faire les photocopies puisqu'on me demande les originaux... Mais pris d'un doute je téléphone au 3949... Bizarrement je ne me trompe pas dans leurs menus à la con et suis presque immédiatement en ligne avec une conseillère, pour une fois celle là l'air motivée et parle normalement... Je lui pose ma question, elle me sort le dossier et me dit que je vais le recevoir dans deux jours, en espérant bien le recevoir plus vite que mon dossier ASS (c'est à dire jamais). Elle me précise qu'il faudra que je le retourne au plus vite et que je n'aurais pas à envoyer de certificat de travail avec..HUM... car Manpower communique automatiquement tout à Pôle emploi... Bref ça change pas chez Pôle. Putain... Par contre qu'es ce que j'ai hâte !! Hâte de retourner à un de leur rendez vous de groupe !! putain !! vivement !! je tiens plus là..

Mon dossier dûment rempli est parti dans la foulée le jour suivant avoir reçu le dossier à remplir, ça fait donc un mois que j'attend une réponse de Pôle, sur mon profil sur le site internet est toujours inscrit "demande en cours de traitement"... Sentant la merde à deux kilomètres, je prend mon téléphone et appelle le 3949, c'est un conseiller qui me répond et sans entrer dans les détails me dit qu'il n'ont rien reçu... Et qu'il faudrait que je me déplace. Je pencherais plus pour l'option qu'il ont paumé mon dossier. Me déplacer pourquoi faire ? Le conseiller ne sait même pas quoi me répondre puisque je ne suis pas inscrit dans le Pôle emploi ou il travail. Je lui demande le numéro de téléphone de mon agence. Il refuse de me le donner. Il me propose d'envoyer un mail pour que mon agence me contact plus tard (dans un mois ?). Vive Pôle, J'ai pas fini de stresser.

2 jours plus tard..Je reçois un mail m'indiquant que je suis admissible au chômage, le conseiller au téléphone eu 2 jours plus tôt m'a donc raconté des grosses conneries comme tout bon conseiller qui ce respecte et cela me rassure plutôt... puisque il ont subitement retrouvé et traité mon dossier... Bref le principal soit que je ne me retrouve pas à poil sans argent pour ma future recherche d'emploi de ces prochains mois. Mais petit soucis, je ne serais indemnisé que 4 mois et demi alors que j'ai travaillé 9 mois, je n'y comprend rien et pose une réclamation. Logiquement 9 mois travaillés devrait devenir 9 mois de chômage. ou alors les 610 premières heures qui servent à ouvrirent les droits au chômage et équivalent également à 4 mois et demi ne comptent pas, mais ceci est louche et interprétable de plusieurs façon, j'ai besoin d'explications. J'attend la réponse.

4 jours plus tard.. Je reçois un mail me disant que, sortant de l'ASS avant d'avoir fait cette mission d'intérim de 9 mois et seulement pour cette raison, les droits au calcul du chômage commence à partir des premières 610 heures de travail, ayant fait 1413 heures, ce n'est finalement que 803 heures qui compte pour mon calcul de ma durée et de mon indemnisation.




Quelques jours plus tard
Jour de fête ! Je reçois un GROS dossier par la poste, et cela à était, sera et restera le plus beau jour de ma vie... voyez vous ça... Cinq dossiers de sujets divers mélangés dans un tas de feuilles, sans explications aucunes.. J'ai tout déchiffré seul comme un grand (comme un con..)

1) Le premier dossier m'informe que j'ai droit au chômage à partir de Novembre 2014.. ?
2) Le deuxième dossier m'informe que j'ai droit au chômage à partir d'Avril 2015 !! faudrait ce mettre d'accord... (alors que j'ai été payé en Mai, mais bon...)

3) le troisième dossier est un quizz à choix multiples, je dois dire ce que je faisais en Novembre 2014... Pourquoi..vous le savez déjà !

4) Le quatrième dossier est... Un trop perçu que je dois rembourser immédiatement bien sûr... d'une valeur de 300 euros
5) Cerise sur le gâteau, le sixième dossier est un autre trop perçu d'une valeur de 600 euros que je dois rembourser également le plus vite possible sinon panpan culcul.. Cela m'a mis en joie, en quasi transe. Je n'aurais donc pas de revenu pour ce mois. Que trouveront-ils le mois prochain pour ne pas me payer ?


Double prélèvement
Hé bien ils trouveront le "Double prélèvement" !!! Je me rend compte qu'un des trop perçu à été prélevé... deux fois ! (le 4)
Mail envoyé !! Mon mail à été lu et je reçois une réponse, les deux chèques ont servi au remboursement totale des trop perçu, me reste donc approximativement 300 Euros à rembourser, j'envoie un recours gracieux, j'ai déjà payer 600 euros en une seul fois, ils peuvent bien me faire ce cadeau ! Surtout que ce n'est pas de ma faute si on me donne de l'argent en trop (qui n'est pas de trop ceci dit en passant, manger est vital).


Poursuite en justice
Je reçois un courrier menaçant de Pôle Emploi, l'objet est simple: MISE EN DEMEURE AVANT POURSUITES EN JUSTICE, rien que ça !
Pourquoi ? pour les 300 euros que l'on m'a donné en trop perçu, il précise bien que je n'ai pas fait de recours gracieux alors que j'en ai fait un !

Je dois rembourser les 300 euros avant le 15 Aout sinon... "NOUS DISPOSERIONS DE LA FACULTE D'EMETTRE A VOTRE ENCONTRE UNE CONTRAINTE" qui entraineront des frais à votre charge blabla blabla... En gros il vont me piller mon compte en banque sans me demander l'autorisation de le faire. J'ai l'impression d'être un criminel, mon seul crime étant d'avoir reçu de l'argent en trop sans avoir rien demandé.

Je previens Pole Emploi par Mail, leur explique que j'ai bel est bien fait un recours, trois jours plus tard ils me repondent pour me dire que la commission de Juillet ce réuni debut Aout pour décider... Que faire ? Payer avec le risque qu'il me prenne (encore) la même somme deux fois ? Payer avec le risque qu'il annule ma dette ? Et que je ne retrouve donc jamais cette somme (cela ne va que dans un sens avec Pôle)..

Tant de soucies pour rien, on ne devrait pas avoir autant de soucies alors que de l'autre coté, aucuns rendez vous, aucunes convocations, aucuns suivies... Triste France. Bien sûr de mon coté je continue toujours les recherches, mais comment ce motiver quand on vous traîne dans la boue avec des courriers pareils ? Ou trouver le courage et la foi d'avancer ?

Enfin je cherche... Quand le site internet me le permet !





Rendez vous numéro 17
J'arrive 20 minutes en avance comme d'habitude et je me rend compte que quelques chose à changé...

Tout a été refait ! En commençant par la porte d'entrée, qui est devenu un vrai coffre fort, il ne manque plus qu'un sniper au dessus du bâtiment.
Il faut sonner maintenant pour entrer, puis une conseillère ultra motivée vous demande votre nom, prénom et l'heure du rendez vous via un petit haut parleur... J'hurle mon nom dans la rue.

Elle m'ouvre, je suis maintenant face à un ascenseur qui me mènera au sein du saint graal, le centre du bureau d'accueil du pôle emploi. Pour faire chier le monde, je prend les escaliers à gauche. Et puis ça fait moins feignasse.

Après une douloureuse ascension, une conseillère m'accueil en souriant, tiens c'est étrange un sourire.. Elle me demande le nom de ma conseillère, je ne m'en rappelle plus, je la vois tellement peu.. Elle me demande alors de rentrer mon numéro d'identifiant sur une tablette et elle m'annonce qu'elle prévient ma conseillère..

L'endroit ou les chômeurs attendent a également changé, il y'a maintenant des tables et des journaux. Je m'installe paisiblement, quinze seconde plus tard, une étrange et subite poussé de stresse me monte au cerveau, Je feuillette alors frénétiquement le vieux journal devant mon nez.

Dix minutes plus tard, une chômeuse sonne, comme moi elle crie son nom dans la rue, comme moi on lui ouvre et le même cinéma de l'accueil ce répète, même sourire, même question, même conclusion "je vais prévenir votre conseillère".. Je croyais être unique en bénéficiant de cet accueil mais finalement non, cette femme est payé pour être gentille. (J'allais dire faux cul)

Pendant ce temps là, juste derrière moi, la standardiste ne fait que râler, son ordinateur rame et ce bloque, elle en à "raz le bol de ces bugs informatiques".

Vingt minutes ont passées, trois feignasses de chômeur ce pointeront et auront le temps de partir en rendez vous alors que moi, j'attend toujours.

Je croise le regard de la grosse au bout du bâtiment, j'ai une suée d'effroi, j'espère que ce n'est pas elle ma conseillère du jour... Non c'est bon, elle file vers d'autres aventures, mais non de Dieu elle aussi à changée ! Quel ligne ! Bon elle est toujours massive mais elle a bien du perdre une cinquantaine de kilos.

Je remarque une fontaine à eau, ça aussi y'avait pas... Pris d'une soif irrépressible je m'avance vers elle, c'est bon y'a des timbales, j'essaie de faire marcher l'engin, le premier bouton ne fonctionne pas, j'appuie frénétiquement sur le second, rien, y'a plus d'eau en fait. Bon pas grave...

Quinze minutes plus tard, ma conseillère passe devant moi et file au bureau d'accueil derrière moi sans me regarder, puis arrive enfin devant ma sale gueule de chômeur et me demande de la suivre énergiquement, n'ayant pas beaucoup mangé, je peine à la suivre, je suis pas loin de tomber dans les pommes, je m'enfile un sucre en cachette. C'est la même conseillère que la dernière fois.

J'entre dans le bureau, je remarque une autre conseillère déjà installé, elle me demande si la présence d'une deuxième conseillère en formation ne me dérange pas durant notre entretien, je lui répond que non. Deux pour le prix d'une cela ne ce refuse pas.

Elle commence son entretien de la même manière que le premier "vous n'avez pas travaillé depuis trop longtemps". Ce qui est vrai. Mais je ne vais tout de même pas répondre moi même à mes candidatures d'emploi..

N'ayant presque aucunes calories dans le corps, je suis véritablement à l'ouest et je suis spectateur de moi même, je capte mal ce qu'on
me dit et toute remarque qu'elle me fait résonne en moi comme une agression. je suis dans une sorte de brouillard, c'est la première fois que je ressent cela dans un rendez vous pôle emploi, d'habitude j'ai du répondant mais là je n'ai pas le courage, je me ferme comme une huître.

Je vous passe les détails de la mise à jour traditionnel de mon dossier de chomiste effectué pour justifier la nécessité de mon rendez-vous du jour puis on fini l'entretien avec la promesse que je ferai des candidatures (ce que je fais déjà très souvent m'enfin bon..) et comme conclusion sous forme d'une menace à peine déguisée, m'annonce fièrement que si je ne trouve rien en Aout elle m'inscrira dans un organisme privé qui gérera ma carrière de chômeur à sa place. Cela s'appelle Activ' Emploi. Ma foi, pourquoi pas. Mais visiblement j'aurai pas le choix. C'est la fin de l'entretien.


1 mois plus tard...
Effectivement je n'ai pas le choix, je suis convoqué pour la fin de ce mois au premier rendez-vous Activ'Emploi... On m'impose donc Activ'Emploi. Je tiendrai à jour un compte rendu détaillé des quatre mois de ce service à la suite de ces lignes.




Rendez vous numéro 18
C'est le JOUR 1 ♫ ♪ celui qu'on retient ♫, le grand jour, le jour de mon premier rendez-vous Activ'Emploi offert par les services secrets du pôle emploi. J'arrive une bonne trentaine de minutes en avance dans le rue ou ce trouve le lieu du rendez-vous, et heureusement car c'est absolument introuvable, je tourne en rond vingt minute dans la ville pour finalement retomber à mon point de départ et me rendre compte que le bureau ou l'on m'attend ce trouve juste en face de moi dans un renfoncement. Je trouve tant bien que mal une place pour me garer et me pointe enfin devant leurs locaux. On dirait un bâtiment à l'abandon.

J'entre.. à droite des bureaux, à gauche une salle de réunion ou trois péquins sont présents, je me dirige naturellement à droite quand une femme à gauche me fait signe de venir de l'autre coté, c'est donc en groupe que ce passera le premier rendez-vous. Je m'installe en attendant les retardataires, l'ambiance a l'air bonne...

Quelques minutes plus tard, la conseillère commence fort son exposé en commençant par nous mettre en garde si l'on refuse Activ'Emploi, l'épée Damoclès "radiation" est donc de suite activée. Elle nous explique par la suite le déroulement de la prestation, elle durera quatre mois et trois rendez-vous seront obligatoire dont celui que nous vivons fait déjà parti, il y'aura donc une rencontre à mi-parcours et un bilan en fin de prestation. Une rapide présentation du site internet de coaching (hahaha) ou nous serons inscrits et c'est le moment de décider si nous désirons adhérer à ce service. Bien sûr, tout le monde accepte !!

Nous devons remplir une fiche avec nos coordonnées et dire ce que nous attendons de cette prestation ainsi qu'un questionnaire qui servira à la conseillère pour nous offrir sur le site de coaching une expérience personnalisée (hahaha hum..). Un rapide entretien individuel plus tard et le rendez-vous est terminé. Je suis dans l'inconnu mais je pars des locaux plutôt motivé, même si cette prestation ne peux strictement rien m'apporter elle peut tout aussi bien m'apporter des bonnes choses. Sur la forme, je trouve qu'exporter pour une période donnée les obligations du pôle emploi vers un organisme privé n'est pas une mauvaise idée même si dans le fond je sais très bien qu'avec cette prestation, pôle emploi vend du "chômeurs" a l'organisme privé.. Alors objectivement, que les chômeurs trouvent ou non du bouleau à la fin des quatre mois, Pôle Emploi n'en à rien à battre... Tant que NOUS, on apporte du boulot à cet organisme en terminant les quatre mois de la prestation, c'est le principal ! C'est une façon comme une autre de faire fonctionner l'économie, au moins les chômeurs servent à quelque chose !

Je reçois l'accès au site internet Addviseo dans l'après midi et m'y connecte rapidement. Je découvre le menu du site.
Le "tableau de bord" sert principalement à s'orienter vers les dossiers importants à lire en priorité, à droite d'autres options sont disponibles. Un "agenda" ou j'inscrirai tous mes rendez vous, mes candidatures effectuées ainsi qu'une option intéressante de rappel pour ces offres, un "blog emploi" ou ce trouve tout les dossiers importants à étudier, la plupart intéressants et bien documentés (un quizz est ensuite proposé). Une fois lu, un badge "récompense" est donné. Comme un trophée dans un jeu vidéo, il s'ajoute à une liste de badges à débloquer, si cela motivera les chercheurs motivés, ce système peut aussi bien arranger les tires aux flancs qui ne ce contenteront que d'ouvrir les dossiers sans les lires... chaque badge acquis ajoute un pourcentage qui caractérise votre évolution dans la prestation Activ'emploi, une évolution visible par la conseillère qui s'occupe de nous.

Ensuite c'est la partie CV, on peux importer son CV, il y'a une banque d'exemple de CV et de lettres de motivations, un simulateur d'entretien et des outils d'évaluation et des tests d'orientation sont également disponibles. Plus bas nous avons accès aux fiches secteurs et aux fiches personnalisées des entreprises de France ainsi qu'aux offres d'emploi. Je termine ce jour 1 par une consultation général du site, le téléchargement de mon CV ainsi que la recherche d'un site internet qui me permettra de me concevoir un CV personnalisé. Je décide également de moderniser mon modèle de lettre de motivation grâce aux conseils glanés ici est là.

JOUR 2, étude du dossier "Jouez la carte du réseau", dossier intéressant de 25 pages qui fait prendre conscience de la puissance des réseaux, qu'il soit familiale, social, amical ou d'entreprise dans la recherche d'emploi. J'ai donc pris le temps de créer mon compte sur le réseau "Viadeo" qui sera au pire des cas une vitrine sérieuse de mon parcours professionnel, un recruteur qui cherchera à me voir virtuellement sur un moteur de recherche avant de me rencontrer réellement aura une visibilité positive de ma personne.

J'ai également étudié le dossier "Optimisation de votre CV", dossier de 14 pages, intéressant pour celui qui découvre et une bonne piqûre de rappel pour ceux qui savent déjà, j'ai appris entre autres les architectures possible, ce qu'il faut éviter, mettre en avant, la méthode de lecture ainsi que la différence entre les CV qui vont mettre en évidence votre expérience et celui qui mettra en évidence vos compétences. je termine par une consultation plus poussé de la banque de CV disponible et en télécharge quelques-uns.

JOUR 3, étude du dossier "Quels sites d'offres d'emploi pour mon profil", petit dossier de quelques pages complémentaire au dossier "Jouez la carte du réseau", qui nous incite à consulter et à s'abonner à plusieurs sites internet de recensement d'offres d'emploi, ne pas négliger les réseaux sociaux professionnel (Viadeo, LinkedIn) et non professionnel (Facebook, Twitter) ainsi que les sites d'annonces généralistes (Leboncoin).

Etude du dossier "Décortiquez les offres d'emploi", dossier de 16 pages très utile pour décoder les offres d'emploi, le mots clés, les vrais attentes et besoins des entreprises afin d'adapter sa candidature pour partir avec une longueur d'avance face aux autres candidats.

JOUR 4, étude du dossier "Pensez candidatures Spontanées", dossier de 13 pages qui incite à ne pas négliger les candidatures spontanées dans son parcours de recherche d'emploi, à profiter du marché caché et donc, de ce passer de la concurrence qu'apporte une offre d'emploi officielle. Un guide pour formuler ses candidatures et des astuces suivant le mode opératoire choisi (téléphone, mail, lettre, visite).

JOUR 5, étude du dossier "Préparez votre stratégie", dossier intéressant de 32 pages (effrayant) qui nous guide pour élaborer une stratégie de recherche d'emploi en commençant par nous aider à comprendre le marché du travail en ce mettant à la place des recruteurs, leurs démarches internes de recrutement, leurs attentes etc.. Il nous aide à nous préparer et organiser nos démarches en conséquence, par le biais de l'exploration de notre environnement d'entreprise, d'investigation en prenant en compte nos envies et compétences Pour ensuite engager une recherche d'informations plus précise sur les entreprises sélectionnées et hiérarchisées nos choix. Dossier complémentaire aux lectures précédentes qui mérite bien un badge...

JOUR 6, module "Entraînez vous au entretien d'embauche", et passage du "Test performance de personnalité", qui commence par un test de 70 questions pour cerné notre personnalité, ensuite c'est un simulateur virtuel d'entretien d'embauche qui prend le relais à grand renfort de sous entendu et de questions pièges dont je ne saisi toujours pas le sens.. Quelques vidéos apparaissent au fil du test pour nous donner les clés de la réussite. C'est un bon entrainement mais je ne suis pas convaincu, je pense que les questions ne sont pas représentatives du mode de recrutement des petites entreprises et des postes sans qualification, mais plutôt a un recrutement propre à une grande entreprise qui recherche un candidat qualifié et qui aurait une vrai formation dans ses bagages, qui ont une personne assigné au recrutement. Je ne peux m'imaginer un "petit patron" perdre son temps avec de telles questions, l'approche est totalement différente.

JOUR 7, étude du dossier "Informez vous sur les aides et les mesures", dossier d'information de 27 pages pour informer le chômeur des aides et mesures existantes mais aussi des contrats autre que CDI ou CDD, pas forcément connu des recruteurs, mais qui pourrait être utilisés pour faciliter notre embauche. Bon à savoir mais difficilement assimilable par le quidam lambda.

JOUR 8, lecture de l'article "Contrôlez et mettez à profit votre stress en entretien", article court et banal qui survole les techniques de base pour gérer son stress. Un article type "TV Magazine" dont on peut se dispenser. Suivi de l'étude du dossier "Assurez en entretien", dossier de 20 pages avec des vrais conseils pour nos futurs entretiens d'embauche. J'en ai profité pour faire un second test de simulation d'entretien d'embauche.

JOUR 9, Pause.

JOUR 10, étude du dossier "Personnalisez vos lettres de motivation", dossier de 23 pages que j'ai lu avec le même intérêt que l'article sur l'optimisation du CV, les conseils sont clairs et pertinents, avec de nombreux exemples à l'appui. Suivi de l'article "Personnalisez vos lettres de motivation, la check List"" qui devrait normalement être ajouté au dossier.

JOUR 11, Lecture des résultats de mon Test performance de personnalité en soixante dix questions passé en jour 6, il se divise en trois parties et en 28 pages; "Perf Start" qui décrit sous forme de texte et de graphique notre personnalité en générale, je trouve les résultats un peu superficiel mais c'est plutôt juste dans le fond.. "Perf Oriente" qui décrit notre personnalité sur le lieu de travail, donc potentiellement le poste où nous serions le plus compétent, c'est le test le plus précis des trois, je me suis reconnu presque à 100% avec l'impression d'avoir était "démasqué", il n'y a que la partie création qui a été raté, je ne m'y reconnait absolument pas et je suis même tout le contraire de ce qui est décrit de moi... Puis "Perf Way" qui est une sorte de résultat global, peu clair et sous forme de notes mini, maxi et moyenne, je n'ai pas apprécié ce résultat qui est trop synthétisé pour être juste.

JOUR 12, lecture de l'article "Mettez vous en veille active, c'est stratégique", sur la stratégie à adopter grâce à une méthode en quatre étapes pour être toujours à l'affût sur le marché du travail, saisir les opportunités, gagner en précision dans ses recherches. Une nouvelle fois, c'est un article du genre "TV Magazine Santé" peu intéressant.. J'ai également effectué mon troisième test de simulation d'entretien d'embauche, et je commence à comprendre et à bien interpréter les questions farfelues des recruteurs.

JOUR 13, étude du dossier "Organiser et suivre vos démarches", dossier de 17 pages pour organiser et structurer avec méthode sa recherche d'emploi afin de se définir des objectifs et un plan d'action efficace, tout y passe; méthode Kanban, agenda, semainier, tableau de suivi, heures de recherche, heures des recruteurs, horloge biologique, endroit, équipement, vie sociale, rencontre, hygiène de vie, détente, sport... Des conseils utiles ! ainsi que l'article "Organiser et suivre vos démarches, la check list".

JOUR 14, lecture de l'article "S'organiser simplement grâce à la méthode Kanban", article complémentaire au dossier "Organiser et suivre vos démarches", tourné exclusivement sur la méthode Japonaise Kanban (étiquette en Français) qui consiste à ce créer un tableau en trois parties, une première pour les tâches à faire, une seconde pour celles en cours et une dernière pour celles terminées, c'est une méthode intéressante mais un article doublon.

JOUR 15, lecture de l'article "Lettre de motivation, l'avis des recruteurs", interview de quatre recruteurs qui exposent brièvement leurs attentes face aux lettres de motivation qu'ils reçoivent, en quelques mots: Simple, courte, aérée, lisible, à notre image, pas de copié collé. J'avais hâte de lire cette article quand je l'ai vu apparaître sur ma page d'accueil, je me suis souvent posé la question de savoir comment les traditionnelles lettres de motivation "faux cul" qu'on nous impose d'écrire avec leurs formules toutes faites étaient reçues par les recruteurs, je me suis moi même toujours dit que si j'étais chef d'entreprise et que je devais recruter, je ne ferai pas venir pour un entretien une personne ayant écrit ce genre de lettre. Cette article me conforte un peu dans ce sens mais quel dommage qu'il soit aussi court, le sujet n'est que survolé... C'est pourtant intéressant et important pour les candidats d'en savoir plus !  

JOUR 16, Pause.

JOUR 17, Lecture de l'article "Comment rédiger un mail de motivation ?", Petit article rappelant les règles du mail de motivation avec exemple à l'appui, j'en ai profité pour modifier mon mail "type".. Selon moi, le texte d'un mail de motivation, court et direct est vraiment ce que veux lire un recruteur, c'est simple, sans fanfreluche et surtout moins faux cul !

JOUR 18, Quatrième test de simulation d'entretien d'embauche, fastidieux et pénible cette fois avec des questions particulièrement difficiles et lourdes, j'ai n'ai pas répondu à toutes les questions, certaines étant vraiment inadaptées.

JOUR 19, étude du dossier "Réussissez votre intégration", guide de 11 pages traitant du sujet de l'intégration en entreprise durant la période d'essai afin de faciliter et provoquer l'envie du recruteur de vous embaucher. C'est un bon guide pour se motiver durant cette période d'essai à rester positif, à s'intéresser aux collègues et à l'esprit d'entreprise pour obtenir des indices et des infos, à proposer des idées..

JOUR 20, Lecture de l'article "Pourquoi créer son espace Pôle Emploi" ainsi que le "Guide tutoriel de Pole Emploi".. Article et guide inutile pour moi, et certainement pour la majorité des bénéficiaires du module Activ'Emploi qui sont déjà naturellement inscrit au Pôle Emploi, surtout qu'il faut bien être inscrit pour pouvoir faire sa déclaration mensuelle et toucher son pécule... Mais sait-on jamais, peut être que certains chômeurs de Cro-Magnon n'ont toujours pas internet et ne fonctionne qu'avec lettre et téléphone ! J'ai quand même appris une chose; il est possible de s'inscrire sur le site du Pôle Emploi sans être forcément demandeur d'emploi, vous n'êtes pas obligé d'être chômeur ou recruteur.. Quoi qu'il en soit, cet article ne mérite pas un badge.

JOUR 21, Cinquième "test de simulation d'entretien d'embauche", mieux réussi que le quatrième test, j'ai bien maîtrisé l'exercice. Je suis content.

JOUR 22, Pause.

JOUR 23, Lecture de l'article "Décortiquez les offres d'emploi: La check List", article complémentaire au dossier "Décortiquez les offres d'emploi" du jour 3, nous présentant une "méthode" avec un tableau magique nous permettant de savoir si oui ou non on doit postuler ou pas à une candidature, savoir repérer les mots clés, les éléments objectifs, les éléments subjectifs etc.. Un article pour grand assisté seulement.

JOUR 24, Lecture de l'article "Comprendre la culture d'entreprise pour réussir son intégration", article complémentaire au dossier "Réussissez votre intégration" et qui le synthétise, il met l'accent sur le sens de l'observation de nos collègues, de l'ambiance générale, du vocabulaire et du jargon de l'entreprise etc, dans le but de parfaire notre intégration...

JOUR 25, Lecture de l'article "La candidature spontanée directement par téléphone", article complémentaire au dossier "Pensez candidatures Spontanées" qui rappelle les règles et donne des conseils sur la candidature par téléphone, ça devient un peu répétitif les dossiers et articles !

JOUR 26, Lecture de l'article "Twitter comme outil d'information et de veille sur votre secteur d'activité", petit guide / Lexique / notice.. Du chercheur d'emploi pour utiliser convenablement le réseau sociaux. J'ai appris des choses puisque je n'utilise pas, mais comme je ne compte m'y inscrire, c'est un article inutile pour moi. J'ai déjà suffisamment à faire avec Facebook et le très certainement plus efficace Viadeo (pour l'emploi).

JOUR 27, pause.

JOUR 28, Lecture de l'article "Classement des meilleurs Jobboard", article sur les meilleurs sites "de l'emploi et du recrutement": Monster, Region Job, Cadre Emploi, Leboncoin ainsi que les meilleurs agrégateurs (sites qui centralise les offres): Pole Emploi, Keljob, Option Carrières, Indeed, APEC, Simplyhired, Wanajob, Trovit. Article peu intéressant mais qui nous informe sur un marché pas forcément connu de tous.

JOUR 29, étude du dossier "Misez sur vos points forts", guide de 19 pages bien écrit et utile, complémentaire aux dossier sur les CV et les lettres de motivation. Ce guide aide à valoriser un profil (CV, LM), à mettre en valeur des compétences (techniques, sociales, organisationnelles etc) et des plus-values (compétences qui ne sont pas demandées par le recruteur mais qui seront un plus pour le poste), à différencier et mettre en valeur nos savoirs, savoir faire et savoir être...

JOUR 30, étude du dossier "Pensez international", guide de 23 pages avec des infos utiles pour ceux désirant partir travailler à l'étranger, particulièrement en Belgique, Angleterre, Australie, les DOM-TOM ou le Canada. N'ayant absolument pas envie de partir travailler hors de France, c'est un guide inutile (pour le moment) pour moi, il n'en demeure pas moins intéressant. J'ai également pris de l'avance et j'ai téléchargé le document à donner à mi-parcours à notre conseillère en accédant à l'article "Réalisez un point d'étape à mi-parcours"

J'ai maintenant terminé tous les guides et articles prioritaires, je vais maintenant terminer la lecture des articles non prioritaires restant, refaire mon CV, mes lettres de motivations et effectuer des nouveaux simulateurs d'entretiens.

JOUR 31, lecture des articles de la rubrique "Misez sur vos points forts" du blog Adviseo; lecture de l'article "Demain, tous informaticiens !" qui nous rappelle de ne pas négliger nos connaissances en informatique lors de nos candidatures et passage du test de connaissance "gouttedordinateur.org" proposé entre autres dans l'article.

Lecture de l'article "Les jeux métiers en ligne (Serious Game): Une sélection dans les métiers du secteur tertiaire" article intéressant, j'ai testé le Serious Game "journaliste" de France Télévisions.

Lecture de l'article "Do you speak "MOOC"?" mettant en lumière la nouvelle mode des MOOC, qui sont des cours en lignes, l'article présente ceux du Pôle Emploi mais aussi d'autres liens.. Affaire à suivre, je m'y mettrai après avoir terminé "Activ'Emploi" si je n'ai pas trouvé d'emploi d'ici là !

Et enfin, lecture des articles inutiles complémentaire au guide "Misez sur vos points forts" "Valoriser ses points forts : La check List", ainsi que l'article "Mieux se connaître pour identifier son offre de service : une étape essentielle pour réussir !"

JOUR 32, lecture de l'article associé au guide "pensez candidatures spontanées" "Pensez candidatures spontanées, la check list" qui est un résumé doublon du guide. Ainsi que l'article "AddViseo, ça marche !" pour la rigolade.

JOUR 33, lecture des articles associés au guide "Informez-vous sur les aides et mesures" "Embauche PME, la nouvelle aide de l’état" que je ne connaissais pas.. Et "L'immersion en entreprise, pourquoi c'est efficace?" qui raconte les expériences de quatre péquins moyens lors de leurs immersions en entreprise.

Lecture des articles associés au guide "Pensez international" en commençant par le résumé "l'international pourquoi pas : La check-list" et les deux doublons au guide "Travailler dans un pays francophone : la Belgique" et  "Travailler au Canada : Comment s'y prendre ?", intéressant mais totalement inutile pour moi !

JOUR 34, lecture de l'article "Jouez la carte du réseau: La check-list", qui me confirme que de ce coté là, je suis bien prêt et de "Assurer en entretien: La check-list", un rappel toujours bon à prendre.. Enfin, lecture de l'article "Le recrutement dans les grandes entreprises: comment ça se passe ?", qui est une interview du Responsable de recrutement de Michelin France, que je conseille.

JOUR 35, pause.

JOUR 36, lecture de l'article "Optimisez votre CV: La check-list", un bon pense bête pour ne rien oublier ainsi que l'article "CV: Passez au 2.0" qui est un article complémentaire à l'article "Jouez la carte du réseau" qui nous pousse à créer un CV ou un "profil" en ligne, visible publiquement par les recruteurs via les moteurs de recherche.

JOUR 37, lecture de l'article "Préparez votre stratégie: La check-list", lecture de l'article complémentaire au guide "réseau" "Les pratiques de recrutement évoluent. Suivez le mouvement !", et enfin lecture de l'article "Jobboard: Mode d'emploi" que j'ai déjà lu sous le titre "Classement des meilleurs Jobboard".

JOUR 38, lecture des trois derniers articles du "blog emploi" "candidat modèle ou candidat rebelle, choisissez votre camp !", "Créer ou reprendre une entreprise, ce qu’il faut savoir" et "Moins de 25 ans et/ou demandeurs d'emploi, profitez gratuitement de l'offre Premium Viadeo".

JOUR 39, inscription au site "Pôle Emploi: Salons en ligne". J'ai terminé la lecture des guides et des articles, je ferais un petit compte rendu très prochainement.

JOUR 40, Modernisation de mon CV.

JOUR 41, Modernisation de ma lettre de motivation papier "type". Adaptable selon l'entreprise et le poste.

JOUR 44, Modernisation de mon mail de motivation internet "type". Adaptable selon l'entreprise et le poste.




MON COMPTE RENDU SUR L'OUTIL ADDVISEO

Tableau de bord:
C'est l'écran d'accueil du site Addviseo, il regroupe les "actions à privilégier", les derniers badges remportés, la progression en pourcentage,
nos dernières actions, un accès à notre l'historique complet, nos candidatures, les derniers articles ou guides publiés sur le blog emploi et une messagerie. Il regroupe l'essentiel et la navigation est simple et instinctive, rien à redire.

Agenda:
C'est un calendrier basique en pleine page qui sert à enregistrer ses candidatures et les entretiens passés, on y voit également nos dates de rendez vous pré-enregistrés avec la conseillère Activ'Emploi et on peu aussi programmer les rappels des candidatures.. Un petit outil basique d'organisation, utile pour voir avec du recul notre évolution.

Les actions à privilégier:
Ce sont les "actions à privilégier" dans notre parcours de recherche d'emploi que la conseillère a concocté spécialement pour nous, c'est bien évidemment faux, les actions sont les mêmes pour tous les bénéficiaires et arrivent dans le même ordre pour chacun. La preuve que tout cela est automatique et que je reçois toujours régulièrement un message d'alerte me disant de ne pas oublier de faire mes "actions à privilégier" alors que j'ai déjà tout terminé. Mis à part ce détail, les "actions à privilégier" (donc les guides et les articles) arrivent sur le menu dans un ordre logique est permette de les étudier dans l'ordre et sans avoir à les chercher dans le blog emploi.

La messagerie:
Elle sert exclusivement à discuter avec sa conseillère, on ne peu pas envoyer de message à d'autre personne. C'est une messagerie traditionnelle type Outlook. C'est très bien de pouvoir discuter avec sa conseillère de manière personnalisée et de pouvoir lui demander des conseils.

Le blog emploi:
Le blog emploi regroupe par thématique tous les articles et tous les guides du site (donc en gros les actions à privilégier + quelques autres articles). Objectivement, la totalité des guides sont bien écrits et très utiles, avec un quizz et une correction en bonus à chaque fois, ils sont donc indispensables. Tout le contraire des articles qui sont tous quasi inutiles.

Les badges:
Ils marquent notre progression, et sont liés au pourcentage de notre progression. Si on prend sérieusement Addviseo, avoir un badge après chaque étude d'un guide est une bonne motivation pour continuer et tous les obtenir, donc une bonne idée. à l'opposé, si on prend Addviseo à la légère, on peu obtenir plus de 90% des badges en 20 minutes ! c'est là la limite du système car une fois un guide ouvert, le badge est remporté..

Vos CV:
C'est un outil pour télécharger son CV, étant donné qu'Addviseo n'est utilisable que 5 mois par les bénéficiaires, c'est plutôt inutile de télécharger son CV. Mais je m'interroge car dans les paramètres une option peux permettre de rendre le profil et le CV visible publiquement pour les entreprises, or je ne vois pas du tout ou les entreprises pourrait avoir accès à mon profil et mon CV, enfin bref.. J'aurais préféré un outil de traitement de texte pour fabriquer un CV ou une lettre de motivation...

Modèles CV:
C'est une banque de CV (téléchargeable). c'est utile, ça donne des idées, c'est très bien.

Modèles LM:
Pareil, c'est une banque de lettre de motivation, très utile et plein de bonnes idées.

Testez vous:
J'en ai déjà parlé plus haut, JOUR 11

Simulateur d'entretien:
Excellent, il simule les questions les plus fréquemment posées lors d'un entretien d'embauche et nous devons y répondre par écrit, si au départ
l'exercice peu paraître fastidieux devant la difficulté des questions, à force de le recommencer les réponses deviennent automatiques et faciliteront notre futur entretien d'embauche. Mis à part quelques questions qui peuvent être non adaptées à certaines personnes, c'est un outil indispensable.

Fiches secteurs:
Addviseo donne accès par cet outil à la banque des fiches secteurs du site Aksis. tous les infos sur les secteurs choisis sont présents (description, conseils, offres d'emplois, entreprises, liens etc), outil performant et utile.

Actualités des entreprises:
C'est un outil avec une carte, on y rentre son adresse (ou une ville) et une zone de kilomètre autour de celle ci, les actualités économiques de notre région (ou de celle choisie) apparaissent alors. C'est un outil moyen et surtout très anxiogène car toutes les actualités sont à 80% négatives (suppression de postes, fermeture d'entreprise etc..)

Listing D'entreprises:
Addviseo donne accès à Corporama, une banque de donnée des entreprises de France, les grandes entreprises sont facilement trouvable mais en ce qui concerne les plus petites, la recherche est fastidieuse... Le moteur de recherche est vraiment peu performant. Sur les fiches d'entreprises figure beaucoup d'infos utiles notamment les personnes importantes et leurs coordonnées, les offres d'emploi, les articles, la santé de l'entreprise etc.. C'est un bon outil pour glaner des infos lors de la recherche d'emploi...

Offres d'emploi:
L'outil "Search" est mis à disposition, c'est un agrégateur d'offre d'emploi qui souffre énormément de la comparaison avec celui du site de Pôle Emploi bien plus performant, Search est intelligemment réalisé mais son moteur de recherche est peu performant, affiche des offres d'emploi périmées et/ou hors sujet, étant donné que chaque bénéficiaire d'Addviseo à également accès au site de Pôle emploi et de son agrégateur maison, l'outil Search est très peu utile.

Offres live:
Encore pire que l'outil "Search", l'outil "offres live" d'Addviseo est à la ramasse totale. Pour preuve, seulement 20 offres présentes sur ma région, et toutes périmées ! Et pour certaines de plus d'une année ! Rien n'est mis à jour.

Infos live:
Même chose que les "offres live", le nombre d'infos est pauvre est jamais mis à jour (comprendre que les administrateurs du site ne retirent jamais les infos périmées car sinon il n'y aurai plus rien), on peu pardonner puisque ici ce n'est que l'actualité des forums ou des salons de l'emploi, et que l'actu n'est pas régulière. Je pardonne moins pour les "offres live"...

Historique:
C'est l'intégralité de nos actions effectuées depuis le début de la souscription au service Addviseo, utile surtout pour notre conseillère pour vérifier si on ne ce tourne pas les pouces. Le nombre de nos candidatures totale est également répertoriée.



Rendez vous numéro 19
C'est le deuxième rendez-vous Activ'Emploi, et c'était un rendez vous individuel au même endroit que le premier. Il y' a malheureusement peu de chose à dire sur ce second rendez vous de la prestation. Mes démarches postées ci dessus n'ont pas été abordées ni même les candidatures effectuées, seul une recherche d'offres d'emploi sur le site du pôle emploi a été faite, la même que je fais chaque jour. J'aurais voulu écrire plus mais je ne peux vraiment pas, c'est un peu décevant. Je retiendrais du positif malgré tout; l'aspect humain de notre échange, à des km de l'humiliation des rendez vous pôle emploi "tradition".



Rendez vous numéro 20
Rendez vous au Forum Nucléaire de la région ! Quatre vingt kilomètres palpitant à faire dans le vide, je le sais d'avance puisque je n'ai aucune qualification pour travailler dans le nucléaire mais comme visiblement Pôle Emploi considère ce rendez vous comme indispensable, il est donc obligatoire, même si je suis en pleine prestation Activ'Emploi.

Dans une forme d'euphorie quasi mystique j'allume le moteur de ma voiture en fixant avec insistance le vide de mon pare brise, je suis hyper motivé. Je sais qu'au bout de la route je vais assister à un spectacle surnaturel, le plus gros festival inter-pouilleux de la région.

Je passe devant un bâtiment grouillant de personnages louches aux allures consanguines, je suis arrivé et j'ai trente minutes d'avance mais c'est un salon alors j'arrive quand je veux.. Je rentre dans le parking, pas une place. Je décide alors d'en sortir pour trouver une place ailleurs. En passant devant l'entrée du bâtiment, vitre ouverte, port de tête stoïque visant l'avenir et dénué de toutes émotions, j'exhibe mon plus beau regard du "mec qui assure en toutes situations".

Je trouve une place derrière le bâtiment, d'ailleurs il y'en a beaucoup de libre ici. Un autre désoeuvré se gare juste à coté de moi, il me regarde du coin de l'oeil, je l'ignore. Je décide d'attendre quelques secondes le temps qu'il parte et regarde au loin la silhouette d'un inactif ventripotent, il se déplace poussivement et remonte son bénouse en le distordant de droite à gauche, j'ai quand même le temps de distinguer parfaitement sa raie du cul.

Je sors de ma voiture, j'ai en ma possession mon dossier complet de chercheur d'emploi ainsi que ma sacoche avec mes papiers, je fourre le tout dans un gros sac Leclerc et m'engage avec inspiration dans le chemin qui mène au bâtiment, je testerais ainsi la sécurité à l'entrée.

Je passe l'entrée sans aucunes difficultés, aucuns vigiles.. Et me dirige directement vers les toilettes, la tentation est grande mais je m'efforce de ne croiser aucuns regards, je veux garder le meilleur pour la fin !! Un bon demi-litre plus tard je sors et m'enfonce enfin dans la salle polyvalente à la recherche des conseillères dépêchées pour l'occasion, elles sont dépassées par les événements. J'approche enfin de la table et d'une conseillère qui me tend deux feuilles, la première est pour moi, j'y noterais mes démarches. La seconde est un questionnaire de satisfaction. Enfin, je termine en signant une feuille de présence.

Voilà enfin le moment tant attendu, celui de rentrer dans le vif du sujet et de contempler le spectacle.. Je me retourne, c'est grandiose. La salle est pleine à craquer, l'odeur est infâme, le brouhaha assourdissant, mais le plus jouissif est le ballet incessant devant moi, démarches lymphatiques, balançant sans énergie de droite à gauche leur corps souillé par l'alcool et les stupéfiants.. Peu de chômeurs savent vraiment ce qu'ils foutent là. Les regards de bovidés que je croise en scrutant tout autours participe à la grandeur du panorama qui s'offre à moi. un joli tableau de la déchéance humaine.

Je me balade dans les allées, essayant de distinguer sur les panneaux des entreprises présentes si une offre, ou bien des recrutements en cours pourrait me concerner, rien bien sûr, ce n'est pas mon domaine. Je constate que, contrairement a ma première visite l'année dernière, il reste une poignet de chômeur motivé car toutes les tables sont occupées, l'ensemble des recruteurs sont en entretien et qu'en plus il y'a la queue. Au même moment je croise mon voisin, je n'avais jamais eu le loisir de le voir de très près, une suée glaciale me traverse la colonne vertébrale, l'alcool fait vraiment des ravages. Pris d'un violent haut-le-coeur, je décide d'aller remplir le questionnaire de satisfaction en me posant sur un bar au fond de la salle, la première question me demande ou je suis et je comprend alors que ce questionnaire est le même pour tout les événements organisés par le Pôle, questionnaire terminé, je me faufile entre les pouilleux et rend la feuille à la première conseillère que je croise, elle est toute rouge et proche d'une apoplexie, mais me dessaisie tout de même de ma feuille avec un sourire, hypocrite et figé mais sourire quand même.

Je dois maintenant partir, je sors de la salle presque triste, ce n'est qu'une fois pas an et j'ai l'impression de ne pas en avoir assez profité, je suis nostalgique sur le petit chemin de pierre qui mène à ma voiture, larme à l'oeil je n'espère maintenant qu'une seule et unique chose, que la vie m'offre encore la possibilité du forum nucléaire l'an prochain.


JOUR 85, suite de la prestation Activ'Emploi et lecture des derniers articles publiés, "Le travail frontalier, une piste à envisager", "Pourquoi créer son espace Pôle Emploi", "L'intérim, une piste à explorer",  "Pas de réponse ? Comment rappeler votre motivation !" et enfin "Le CPF, comment ça marche ?".
Téléchargement des guides "Création de votre compte CPF pas à pas", et "Pas à pas le dépôt de CV sur Pôle Emploi"

JOUR 109, "bilan de mes acquis", qui consiste en une auto évaluation en répondant à un questionnaire, les mêmes questions que celles du premier rendez-vous qui ont été enregistrées par notre conseillère dans notre profil, on peut alors comparer si des progrès ont été fait.. Je ne suis pas convaincu, l'autonomie a ses limites.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mathurin.fra.co
MATHURIN



Messages : 54
Date d'inscription : 17/11/2012

MessageSujet: Re: POLE EMPLOI - COMPTE RENDU DE MES RENDEZ-VOUS POLE EMPLOI.   Mar 10 Jan - 16:14

Rendez vous numéro 21
C'est le troisième rendez-vous Activ'Emploi, celui qui marque la fin de la prestation.
J'arrive à l'heure pile, la conseillère toujours accueillante, me fait lire le bilan de ma prestation pré-écrit à l'avance, je suis d'accord. Je suis donc invité à remplir la dernière case, qui est dévolue à mon avis sur la prestation, j'écris quelques phrases.. Je suis ensuite convié à remplir une feuille de satisfaction et à signer la sacro-sainte feuille de présence, je m'exécute sans moufter. le rendez vous est terminé. Je suis raccompagné à la sortie.

Si je dois garder du positif de ces quatre mois Activ'Emploi, je ne peux que reconnaître qu'effectuer cette prestation est une bonne chose pour se remotiver. Les outils Addviseo sont globalement bons (voir description plus haut) et les guides, si étudiés sérieusement sont de très bons outils de remise à niveau.

Le gros problème vient de la "pub" bien trop positive que leur fait Pôle Emploi, nous targuant qu'Addviseo sera une vraie prestation de coaching, description similaire de la prestation sur le site Addviseo, on nous vend littéralement du rêve. Pas étonnant ensuite que la réputation d'Activ'Emploi soit aussi mauvaise sur internet, on promet aux chômeurs un accompagnement musclé alors qu'il ne change pas de celui de base du Pôle Emploi. Malgré tout, pour la remotivation, la remise à niveau et les infos et outils de la plateforme Addviseo, je recommande d'accepter cette prestation, mais il faut avoir conscience que ce sera loin d'être du coaching. Le mot "Coaching" comme il nous est vendu pour la prestation est une arnaque.


Intérim... !
1 mois et demi d'intérim.. La feignasse n'est plus bis.


Intérim...Encore !
Cette année (loin d'être terminée) "post Activ'Emploi" aura, à l'instant ou j'écris ces lignes, été riche en Intérim, à défaut d'avoir trouvé un contrat stable, je m'en satisfait largement.. Pourvu que cela dure.


à suivre...

-----------------------------------
Ecrit par Mathurin Wallace

"Tous droits réservés"
©Mathurin Wallace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mathurin.fra.co
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POLE EMPLOI - COMPTE RENDU DE MES RENDEZ-VOUS POLE EMPLOI.   

Revenir en haut Aller en bas
 
POLE EMPLOI - COMPTE RENDU DE MES RENDEZ-VOUS POLE EMPLOI.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue :: J'écris ce que je veux, quand je veux ! Et avec des fautes d'orthographes !! Clique vite et découvre...-
Sauter vers: